Echos de Terre Sainte. Sainte Anne Jérusalem

Quartier Vignettaz. Messe du samedi.

Horaire

Horaire Hiver : 16h30

Bienvenue !

20.03.17 - 16:44

Nouvel évêque au Sahara, John MacWilliam

John MacWilliam, 68 ans, d'origine britannique, vient d'être nommé évêque de Laghouat-Ghardaïa au Sahara. Ancien officier de Sa Majestée, il fut responsable des confrères Pères Blancs d'Afrique du Nord. Il vient de recevoir cette nomination du pape François et succède par là au Père Claude Rault, qui en a été le pasteur depuis 2004. Le père Claude Rault fut un temps responsable de l'année spirituelle à l'Africanum de Fribourg dans les années 90.

Carte d'Algérie

Père John MacWilliam

 

Malgré la violence de ce qu’on appelle en Algérie « les années noires » qui a fait près de 150.000 morts parmi la population, dont une vingtaine de chrétiens,  le père MacWilliam est resté dans le pays partageant avec son peuple devenus ses amis durant ces années très difficiles.

Durant cette période sombre des ambassades furent fermées, des  compagnies se retirèrent aussi du pays. « Quand les choses tournent mal,  on ne peut pas laisser tomber ses amis… », affirme John MacWilliam.

Malgré les menaces, les confrères continuèrent leur service discret auprès des plus délaissés et des étudiants. Une présence symbolique de solidarité et de longue fidélité. Il reste encore un nombre conséquents de petites communautés chrétiennes disséminées dans ce diocèse du Sahara parmi lesquelles un petit nombre d’étudiants sub-sahariens chrétiens venus étudier dans des universités algériennes.


Le diocèse de Laghouat - Ghardaïa qui s'étend sur 2 millions de km² dans le désert du Sahara est traditionnellement connu pour la continuité de présence de chrétiens vivant en parfaite harmonie avec une population en majorité de traditions  musulmanes diverses. Le nouvel évêque continuera donc ce long dialogue de vie d’une Eglise qui fait très bon ménage avec la population locale.

Les Pères Blancs forment une grande famille religieuse de 1236 membres (statistiques 2016) et travaillent sur terrain dans 22 pays africains.